Edito


En ce début d’année 2016, le Relais a souhaité se doter d’une newsletter pour mieux vous informer de ses activités. Le premier numéro des « Nouvelles du Relais » rend compte des chantiers réalisés par la structure, en cours et à venir, et donne la parole à un ancien salarié du restaurant. Vous pourrez lire ici l’éditorial de la présidente, qui ancre la publication dans l’engagement citoyen que constitue l’ESS.

Chers sociétaires, chers lecteurs,

Le Relais, comme bien des restaurants, a connu une année 2015 compliquée. Mais, l’attachement des sociétaires, des clients et des partenaires à la structure et à son projet a sans aucun doute contribué à limiter l’impact sur notre activité des événements tragiques que nous avons vécus.

Pour autant, nous n’avons pas manqué de chantiers : ainsi, 2015, a vu l’achèvement des travaux avec la réalisation d’une salle de séminaire au 1er étage, dans le cadre d’un chantier école. Le terme de cette longue période de travaux a permis d’enchaîner sur d’autres projets tout aussi importants, le lancement de l’association Relais Culture(s) en septembre, ainsi qu’un travail sur notre « communication ». Elle se traduit aujourd’hui par la parution de ce premier numéro de la newsletter « Nouvelles du Relais ». La première d’une série que l’on espère… très longue ! Vous recevrez également des infos régulières sur nos différentes activités. 

Servir les acteurs du Relais

« Nouvelles du Relais » sera notre principal outil d’information : on y parlera de ceux qui font le Relais, qui y travaillent, qui s’y forment, qui y interviennent… on vous parlera de ce qui s’y passe : des événements culturels et bien sûr on vous parlera de ce qu’on y mange !

D’autres défis sont devant nous pour 2016 :

  • Le premier est économique. Ce lieu désormais complètement aménagé et fonctionnel, ce bel espace, doit vivre et l’activité doit s’y développer. L’augmentation de l’activité et du chiffre d’affaires deviennent des impératifs pour faire vivre notre projet global… c’est l’affaire de chacun, et n’hésitez pas à faire connaître le Relais et toutes les possibilités qu’il offre.
  • L’affermissement de notre ancrage dans les valeurs et principes de l’économie solidaire (ESS) en est un autre. Ce qui passe par une recherche de dimension collective et participative, par une inscription forte dans des partenariats locaux. Et également par la volonté d’aller toujours davantage vers ceux pour qui le Relais a été créé, il y a maintenant près de 25 ans : les habitants, jeunes et moins jeunes, exclus car, sans emploi.

Je souhaite enfin profiter de cette tribune pour adresser un immense coup de chapeau à André Lacroix qui a présidé aux destinées du Relais Restauration depuis sa création…. Il m’a proposé, il y a quelques mois l’immense challenge de prendre sa succession… Je ne mesure pas encore complètement l’ampleur de la tâche mais sais d’ores et déjà qu’elle ne sera pas possible sans Belka et toute l’équipe des salariés du Relais, l’ensemble des administrateurs, sociétaires et partenaires.

Belle année 2016 à vous, qu’elle soit pacifique et solidaire, coopérative et gustative !

Bénédicte Appéré

Présidente de la SCIC Relais Restauration